Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Le reseau à votre service
 

La régulation du trafic sur les bretelles d’autoroute en Île-de-France

Plus de 4 millions d’usagers circulent chaque jour en semaine sur les autoroutes et routes nationales d’Ile-de-France, qui supportent ainsi un trafic dense et sont souvent encombrées.

Aujourd’hui, la DiRIF met en place, sur les bretelles d’accès aux autoroutes, la régulation du trafic pour fluidifier la circulation afin d’améliorer le temps de parcours des usagers en période de pointe.

 
 

La régulation du trafic sur bretelles d’autoroutes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 décembre 2016 (modifié le 11 septembre 2017)

La régulation du trafic sur bretelles, qu’est-ce que c’est ?

  • des capteurs sur l’autoroute et sur les bretelles pour mesurer l’état du trafic en temps réel ;
  • un feu tricolore sur les bretelles pour moduler l’accès des véhicules à l’autoroute. Le temps d’attente au feu rouge est de 30 secondes au maximum. Le dispositif est conçu de façon robuste, pour que la file de véhicules sur la bretelle ne remonte pas sur la voirie locale : un capteur équipe la bretelle pour libérer les véhicules quand leur nombre devient trop important.

La régulation du trafic sur bretelles, comment ça marche ?

en grand format (nouvelle fenêtre)
SANS REGULATION

  • Des forts ralentissements se forment rapidement sur la section courante. La congestion se durcit sur l’autoroute et la bretelle.

en grand format (nouvelle fenêtre)
AVEC REGULATION

  • Lorsque la circulation se densifie au point que l’arrivée des véhicules peut amorcer un bouchon, le feu passe au rouge.
  • Les véhicules qui veulent entrer sont retenus quelques instants (30 secondes maximum) sur la bretelle d’accès.
  • La circulation sur l’autoroute se fluidifie.
  • Les véhicules retenus sur la bretelle sont libérés pour entrer dans la circulation sur l’autoroute.

Une solution qui à fait ses preuves

Ces dispositions de régulation du trafic ont été expérimentées sur des bretelles autoroutières de l’Est de la région Île-de-France entre 2007 et 2010.
L’évaluation approfondie de cette expérimentation a mesuré les gains significatifs obtenus grâce à ces dispositions :

  • gain de temps : jusqu’à 15 % en période de pointe de trafic
  • gain de fluidité : vitesse moyenne accrue de 10km/h en période de pointe
  • amélioration de la sécurité : jusqu’à 20 % de réduction du risque d’accident
  • diminution de la pollution : jusqu’à 30 % de réduction des émissions polluantes

Les bretelles d’accès équipées en 2016

La DiRIF pilote l’équipement de 75 bretelles des autoroutes franciliennes d’ici 2018.
Elle a progressivement activé la régulation du trafic depuis le début 2017, sur les 34 bretelles de la partie Sud du réseau routier national non concédé d’Île-de-France.
À l’achèvement des travaux d’équipement, la DiRIF va progressivement activer les 20 bretelles de l’Ouest et du Nord pour une mise en service à l’automne 2017.

Cliquez pour agrandir en grand format (nouvelle fenêtre)
Cliquez pour agrandir
Le déploiement de la régulation du trafic est cofinancé par l’État et la Région Île-de-France dans le cadre de leur partenariat pour réduire la congestion et changer la route par l’innovation et l’expérimentation.

Contactez-nous

Pour toutes questions concernant la régulation du trafic sur bretelles d’autoroutes, n’hésitez pas à nous contacter :

regulation.trafic.dirif@developpement-durable.gouv.fr


Télécharger :