Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La modernisation du réseau

La voie dédiée : comment ça marche ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mai 2017

À partir de la fin 2017, une voie dédiée aux bus ouvre à la circulation dans le sens province > Paris sur l’autoroute A3. Cette voie dédiée permanente sera implantée sur 1,3 km en amont de la porte de Bagnolet.

COMMENT EST SIGNALÉE LA VOIE DÉDIÉE ?

La voie dédiée aux bus est une voie supplémentaire, à droite des 4 voies existantes qui restent ouvertes à la circulation de tous les usagers.

Sur la voie dédiée aux bus, la vitesse maximale autorisée est fixée à 50 km/h. Simultanément, la vitesse maximale autorisée est réduite à 70 km/h pour l’ensemble des autres usagers de l’autoroute A3, au droit de la voie dédiée. Avec l’ouverture de la voie dédiée, la bande d’arrêt d’urgence disparaît. En cas de nécessité absolue, les usagers en détresse peuvent s’arrêter en urgence sur la voie dédiée, conformément aux dispositions du code de la route.

QUI PEUT CIRCULER SUR LA VOIE DÉDIÉE ?

Les véhicules des forces de l’ordre, pompiers, SAMU, ambulances et véhicules d’intervention, notamment de la DiRIF. La voie dédiée est réservée aux bus de lignes régulières et aux véhicules d’urgence. Tout autre véhicule circulant sur la voie dédiée est en infraction. En cas de nécessité absolue, les usagers en situation de détresse peuvent s’arrêter en urgence sur la voie dédiée aux bus.

EN CAS D’INFRACTION

En cas d’infraction à la signalisation indiquant que la voie dédiée est réservée à la circulation des bus, l’amende est de 135 €. Des contrôles sont mis en oeuvre pour s’assurer du respect des prescriptions du code de la route, dont les usagers sont informés par la signalisation réglementaire en place.