Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La modernisation du réseau

Modernisation du réseau routier national non concédé en Île-de-France : état d’avancement à fin 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 mai 2016 (modifié le 13 mai 2016)

Le volet mobilité multimodale du Contrat de Plan État-Région (CPER) 2015/2020 intègre des investissements sur le réseau routier structurant afin de conforter l’économie et l’emploi franciliens en :

  • améliorant la desserte des pôles économiques,
  • optimisant les capacités du réseau.

Télécharger :

Modernisation du réseau routier national non concédé en Île-de-France : état d’avancement à fin 2015 (format pdf - 4.3 Mo - 13/05/2016)


Ces investissements permettent plus particulièrement de :

  • développer les voies dédiées aux bus sur autoroutes ;
  • favoriser l’intégration des infrastructures dans leur environnement, en particulier la suppression des « points noirs bruit » routiers ;
  • desservir le port de Bonneuil-sur-Marne depuis le réseau magistral ;
  • traiter les points de congestion ;
  • améliorer le fonctionnement du réseau structurant ;
  • optimiser les caractéristiques du réseau structurant.

{{ Modernisation du réseau routier national non concédé en Île-de-France : état d'avancement à fin 2015}}  (nouvelle fenetre)

Chaque opération doit faire l’objet d’une convention particulière de financement associant l’ensemble des partenaires contributeurs. À la fin de l’année 2015, l’avancement de la mise en œuvre du volet Mobilité / Routes du CPER 2015/2020 met en lumière la dynamique instaurée par la contractualisation entre l’État et la Région.