Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Le reseau à votre service

Pourquoi n’utilise-t-on pas plus de chasse-neige ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 février 2012
Le nombre de chasse-neige déployé par la DiRIF les jours d’intempéries a été déterminé pour faire face à des chutes de neige importantes : les engins travaillent alors en rotation à des cadences soutenues dans les deux sens de circulation. Cependant, face à des situations exceptionnelles de chutes de neige très abondantes et très intenses, il n’est parfois pas possible, même avec un nombre très important de chasse-neige, de maintenir une chaussée déneigée pendant toute la durée des précipitations. Par ailleurs, l’importance de la circulation en Ile-de-France, et l’amplitude des heures de pointes entraînent rapidement une congestion des voies qui bloque les engins de déneigement, les empêchant ainsi de traiter la chaussée.