Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La modernisation du réseau
 

Questions Générales

 
 

Pourquoi mettre en place ce programme ?

Réponse :

La sécurité ! Rendre les tunnels de plus en plus sûrs afin de réduire au maximum les effets néfastes d’incidents graves qui pourraient survenir. Tous les tunnels routiers de plus de 300 mètres seront mis en conformité avec le décret du 24 juin 2005. Les travaux s’articulent autour de 4 thèmes :

1. Mieux voir pour mieux analyser et donc mieux intervenir :

1500 caméras intelligentes

vont être installées dans les tunnels. Elles sont capables de détecter en temps réel un incident et de l’analyser dans les PC de sécurité.

2. Mettre les usagers en sécurité en cas d’incident par un double dispositif :

- Les barrières à l’entrée du tunnel se rabattent sur ordre d’un opérateur dès qu’il détecte un incident pour éviter l’arrivée de nouveaux véhicules.
- De nouvelles issues de secours seront créées dans les tunnels qui en ont besoin. Un nouveau système d’alarme sonore (sirène) et de signalétique lumineuse a été étudié pour inciter les gens à quitter leur véhicule arrêté dans un tunnel pour gagner l’issue de secours la plus proche.

3. Aider les professionnels du feu en facilitant leur intervention :

Les systèmes de ventilation qui existent dans les tunnels d’Ile de France seront améliorés pour accélérer le désenfumage en cas d’incendie.

4. Gagner du temps pour permettre l’évacuation des individus :

Lors d’un incendie, chaque minute compte. Les parois des tunnels seront traitées afin de résister plus longtemps à de très fortes chaleurs. Une campagne sur les bons comportements à adopter dans les tunnels va être menée en parallèle au programme de modernisation.


Quels sont les tunnels concernés par ce programme ?

Réponse :
Les 22 tunnels de la région Ile de France sont concernés par ce programme. Vous pouvez les situer sur la carte interactive.

Quand les travaux vont-ils réellement commencer et quel est le calendrier global de réalisation ?

Réponse :
Il s’agit de travaux lourds sur toute la longueur des tunnels, qui nécessitent d’organiser le calendrier d’intervention de manière à minimiser les perturbations (travaux de nuit, fermeture d’une seule voie le jour, etc.). Ces travaux sont donc particulièrement longs et difficiles à réaliser autant par leur ampleur que par l’organisation complexe qu’ils requièrent.

Pourquoi les tunnels de Paris ne sont-ils pas concernés ?

Réponse :
La mission de la DIRIF concerne toute l’Ile de France, à l’exception de la Ville de Paris, qui gère indépendamment ses voies de circulation et ses tunnels.

Les travaux entraineront-ils des perturbations pour les usagers des tunnels en Ile de France ? Si oui, quelles mesures prenez-vous pour minimiser ces perturbations ?

Réponse :

A partir de 2010, la capacité du réseau autoroutier d’Ile de France sera réduite, ce qui aura évidemment un impact sur les conditions de circulation. Pour minimiser les perturbations occasionnées, la DIRIF prévoit de :

  • favoriser les travaux de nuit.
  • ne fermer qu’une seule voie par tunnel plutôt que sa totalité pendant la journée.
  • éviter les travaux simultanés dans plusieurs tunnels de la même zone géographique.

Des itinéraires de délestage sont prévus pour préserver la fluidité du trafic. Grâce au site Internet Sytadin.fr et l’émission « on fait la route ensemble » diffusée sur radio France Bleu Ile de France, vous restez informé en temps réel sur les conditions de circulation et les itinéraires de délestage en cas de bouchons.


Pourquoi les travaux ne sont-ils pas effectués sans fermer les tunnels ?

Réponse :
Les tunnels ne seront fermés que lorsqu’il ne sera pas possible de faire autrement pour garantir la sécurité des usagers et du personnel dans les tunnels. Les fermetures auront lieu de nuit pour minimiser les perturbations. De jour, les fermetures partielles (une voie et pas l’ensemble du tunnel) seront privilégiées.

Quel est le budget alloué à ce programme ?

Réponse :
La sécurité est une priorité nationale, et plus particulièrement en Ile de France où 4 millions d’automobilistes circulent chaque jour. L’Etat alloue donc la somme de 600 millions d’euros à ce programme de modernisation des tunnels sur cinq ans, soit 120 millions par an.