Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La modernisation du réseau
 

Questions Techniques

 
 

A partir de combien de mètres est-ce qu’un ouvrage est considéré comme un tunnel pour entrer dans votre programme de modernisation ?

Réponse :
Conformément au décret du 24 Juin 2005, seuls les tunnels routiers de plus de 300 mètres seront concernés par le programme de modernisation.

Combien y aura-t-il d’issues de secours par tunnels ?

Réponse :
Le nombre d’issues de secours varie en fonction de la longueur des tunnels. Conformément aux nouvelles réglementations, elles seront installées tous les 200m.

Comment comptez-vous gérer les risques de détérioration ou de vols de l’équipement installé dans les tunnels (caméras, cuivre des câbles…) ?

Réponse :
Le vol d’équipement dans les tunnels, principalement le cuivre des câbles, est un phénomène relativement récent qui nécessite de nouvelles protections non prévues initialement. La DIRIF prévoit par exemple l’installation de plaques de béton de 2 à 3 tonnes pour rendre les vols de câblage pouvant avoir des conséquences dramatiques plus difficiles.

Avez-vous prévu des solutions en cas de dysfonctionnement ou de panne de l’équipement installé dans le cadre du programme (non déclenchement des alarmes sonores et visuelles en cas d’incendie, panne des caméras de surveillance, etc) … ?

Réponse :
La multiplication des équipements permet de réduire au maximum un risque de dysfonctionnement général. Par exemple, les mesures prévues dans le projet de sécurisation des transmissions avec redondance du matériel illustrent un des procédés mis en place par la DIRIF pour améliorer la sécurité des usagers des tunnels.

La fermeture brutale des barrières automatiques ne risque-t-il pas de créer un accident en dehors du tunnel (collision des véhiculés stoppés par les barrières) ?

Réponse :
La fermeture des barrières à l’entrée des tunnels permettra d’empêcher les véhicules de s’y engouffrer en cas d’incendie et de mettre en danger la sécurité des usagers. Elle sera assortie d’une signalisation pour informer les automobilistes de ce dispositif. Le risque d’accident en dehors du tunnel est donc très faible.