Logo préfècture région
  DiRIF
Direction des routes Île-de-France

Les acteurs

publié le 19 mars 2010 (modifié le 17 décembre 2015)

Le Maître d’ouvrage

Le Maître d’ouvrage est la personne publique pour le compte de laquelle sont réalisés les travaux de construction. Après avoir défini le besoin, le maître d’ouvrage définit l’objectif du projet (son programme), son calendrier ainsi que son coût. Il mobilise le financement nécessaire, en sollicitant le cas échéant ses partenaires (collectivités territoriales par exemple).

Les autoroutes A4 et A86 font partie du réseau routier national non concédé, appartenant à l’Etat.

Le Maître d’ouvrage de l’opération de protections acoustiques complémentaires le long des autoroutes A4/A86 est donc l’Etat, Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, représenté par la Direction Interdépartementale des Routes Île-de-France (DIRIF), qui est depuis le 1er janvier 2007 gestionnaire du réseau routier national d’Ile-de-France, en remplacement des Directions Départementales de l’Equipement (DDE).

Le pilotage de l’opération est assuré au sein de la DIRIF par la Mission Aménagement du Réseau :

DIRIF - Direction de la Construction - Mission Aménagement du Réseau
15-17 rue Olof Palme
94046 Créteil cedex

Le Maître d’œuvre

Le Maître d’œuvre conçoit le projet conformément au programme fixé par le Maître d’ouvrage et organise la consultation des entreprises qui participeront aux travaux. Puis, il dirige et contrôle l’exécution des contrats de travaux des entreprises sur le chantier.

Pour ce projet, la maîtrise d’œuvre est assurée :

  • pour la conception : par le groupement des entreprise EGIS Route / Cabinet d’architectes Alain Spielmann ;
  • pour l’exécution des travaux : par le Service d’Ingénierie Routière de l’Est, appartenant à la DIRIF.

Les partenaires

Ce projet mobilise de nombreux partenaires au-delà des acteurs directement impliqués.

Pour aboutir au meilleur compromis et définir la meilleure solution, la concertation a été particulièrement poussée, principalement avec les parlementaires, les élus et acteurs locaux des trois communes de Créteil, Maison-Alfort et Saint-Maurice.

Les financeurs

  • Les travaux de la première tranche sont financés à hauteur de 19,82 M€ par la Région au titre du Contrat de Plan Etat Région (CPER) 2000-2006 ;
  • Le complément de financement des travaux de la première tranche, ainsi que le financement des travaux de la seconde tranche, devraient être apportés par le Programme de Modernisation des Itinéraires (PDMI) 2009-2014.

Les entreprises

Après l’appel d’offres lancée en 2008 et la passation des marchés qui a suivi, les entreprises VINCI et AGILIS
se sont vus attribués le marché de travaux sur la zone Nord.

Sur la zone Sud, les entreprises VINCI, AGILIS et NGE ont remporté le marché d’exécution des travaux.