Logo préfècture région
  DiRIF
Direction des routes Île-de-France

Evacuation

publié le 11 mai 2015


En cas d’incendie, les usagers qui ne sont pas à proximité directe de l’incident ont souvent tendance à sous-estimer l’ampleur du danger. Parce qu’ils ne voient pas de flammes et seulement de la fumée, beaucoup d’automobilistes n’ont pas le réflexe de quitter leur voiture et de sortir du tunnel par les issues de secours. L’asphyxie est en effet un des premiers risques en cas d’incendie. L’enjeu est de leur faire comprendre qu’il faut quitter les lieux au plus vite, et ce, grâce à une signalisation visuelle et sonore qui les dirigera vers les lieux sécurisés.

Modernisation du dispositif d’évacuation des usagers

En cas d’incendie, les personnes présentes dans le tunnel doivent évacuer au plus vite pour s’éloigner des fumées qui sont dangereuses. L’enjeu est de réussir à leur faire comprendre qu’il faut immédiatement sortir de son véhicule et quitter rapidement le tunnel à pied par les issues de secours. Même si la fumée est épaisse, les usagers doivent pouvoir s’orienter sans problème vers l’issue la plus proche. Ces issues doivent être suffisamment nombreuses pour éviter les engorgements et doivent également être adaptées aux personnes à mobilité réduite.
Aujourd’hui, il existe des issues de secours tous les 200 ou 300 mètres. Celles-ci sont signalées par de simples panneaux. Cette signalisation a été récemment renforcée dans les tunnels par des néons verts verticaux. Toutefois, ce dispositif d’évacuation s’avère insuffisant pour garantir un niveau de sécurité maximum. Il sera donc modernisé.

Construction de nouvelles issues

Quelques 70 nouvelles issues seront construites de façon à ce qu’elles ne soient jamais éloignées entre elles de plus de 200 mètres. Leur construction nécessitera parfois d’intégrer de nouveaux édicules (les sorties des issues en surface) dans l’environnement urbain.

Une combinaison de plusieurs signaux avertira les usagers de la conduite à tenir en cas d’incident : chevrons lumineux, faisceaux de lumière et haut-parleur les dirigeront vers une sortie de secours.

Une combinaison de plusieurs signaux

Le programme prévoit un nouveau dispositif complet de signalisation de l’évacuation : Dès que l’ordre d’évacuation sera lancé, une forte sirène – d’une durée de 1 à 2 minutes - aura pour fonction de mettre les personnes en alerte. Trois signaux lumineux s’activeront, afin de renforcer la perception et la localisation de la porte de l’issue :

  • des « flashs » de part et d’autre de la porte, très intenses, de façon à être visibles y compris au travers d’une épaisse fumée ;
  • des chevrons lumineux défilants, de part et d’autre de la porte ;
  • un faisceau de lumière blanche au-dessus de la porte.

Un haut-parleur, situé au-dessus de la porte, diffusera ensuite un « jingle » alterné avec un message de type : « Danger, évacuez par cette porte ».
Des plots lumineux de jalonnements – il en existe déjà dans certains tunnels - seront installés le long du mur, tous les 10 mètres. Ils auront pour fonction de permettre le cheminement à pied vers l’issue, même en présence d’épaisses fumées.

Réaménagement des issues

Les issues seront réaménagées de façon à améliorer les conditions d’évacuation. Lors d’un incendie, elles seront toutes mises en surpression afin d’empêcher que les fumées ne les envahissent lors de l’ouverture des portes. La signalisation sera complétée pour mieux diriger les personnes vers la sortie. Un réaménagement sera fait pour les personnes à mobilité réduite : le trottoir face à la porte sera rabaissé en cas de besoin, et une aire d’attente leur sera réservée dans l’issue. Un téléphone leur permettra d’avertir directement les secours de leur présence.