Logo préfècture région
  DiRIF

17/09/2013 - Les essais de ventilation dans le tunnel de Nogent

publié le 11 mai 2015

Avec ses 2 150 mètres de long, le tunnel de Nogent fait partie des priorités du programme de modernisation des tunnels francilien. La sécurité dans le tunnel passe notamment par le renforcement des capacités de désenfumage en rénovant totalement le système de ventilation.

Le système de ventilation du tunnel de Nogent est installé dans deux usines : l’usine du Port située rue de Nazaré et l’usine de la Gare située rue Jean Monnet. Il se compose de deux types de ventilateurs :

  • soufflage d’air frais à l’intérieur du tunnel pour diluer les polluants émis par les véhicules
  • extraction des fumées en cas d’incendie Le système en place jusqu’alors était sous-dimensionné pour extraire les fumées en cas d’incendie. Le programme a donc prévu un remplacement de l’ensemble de ces installations de ventilation au profit d’équipements de débits et puissances supérieurs pour respecter les nouvelles exigences réglementaires.

Afin de conserver un niveau de sécurité suffisant dans le tunnel qui reste ouvert à la circulation pendant toute la durée du chantier, le remplacement des installations dans le tunnel de Nogent s’est fait en plusieurs phases. A la fin de chacune de ces phases, les nouveaux équipements doivent être testés pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Ils entrainent une gêne sonore importante. Dans la mesure du possible, ces tests sont réalisés en journée afin de limiter les nuisances. Mais certains tests nécessitent une fermeture complète du tunnel, qui ne peut être opérée que de nuit en raison du trafic routier important la journée.

Dans le cadre du chantier, cinq tests d’équipements de ventilation ont été prévus, chacun ayant une durée de trois semaines en moyenne. Le premier de ces tests s’est tenu au mois d’août 2012, le second en janvier 2013, le troisième au mois de mai, le quatrième va avoir lieu en septembre et octobre et un dernier test en début d’année prochaine pour contrôler l’ensemble des équipements.

Le planning des essais du mois de septembre se définit ainsi :
A l’usine de la gare, ces essais auront lieu les :
- 16 septembre, le jour et la nuit ;
- 17 septembre, le jour et la nuit ;
- 18 septembre, la nuit ;
- 19 septembre, la nuit ;
- 24 septembre, la nuit ;
- 25 septembre, le jour et la nuit ;
- 26 septembre, le jour et la nuit ;
- 30 septembre, la nuit.
A l’usine du Port, ces essais auront lieu les :
- 23 septembre, le jour ;
- 1er octobre, la nuit ;
- 2 octobre, la nuit.

Les essais nocturnes auront lieu de 22H30 à 4H30.
Une fois le chantier achevé, en phase normale d’exploitation du tunnel, la mise en route des ventilateurs n’interviendra qu’une fois par mois, sur une courte durée (10-15 minutes) et en journée (hors weekend) afin d’effectuer des tests périodiques réglementaires. Un test annuel de nuit, également dans le cadre de la maintenance, aura lieu. Néanmoins, il se peut que ces ventilateurs soient mis en route de jour comme de nuit durant plusieurs heures si la présence de fumées est détectée, notamment en cas d’incendie.
Conscient des désagréments générés par ces évènements, la DiRIF met tout en œuvre pour minimiser la gêne et son impact sur la qualité de vie des riverains du tunnel.