Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La route se modernise

Un nouveau pont sur l’autoroute

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 mai 2018 (modifié le 16 mai 2018)

Dans la nuit du 28 au 29 avril 2018, le nouveau pont permettant l’accès à l’autoroute A4 vers Paris a été mis en place. Long de 61,30m et d’une largeur comprise entre 12,50 m au Sud et 15m au Nord, ce pont est constitué d’une dalle en béton armé et d’une charpente en acier en forme de U.

Cette opération d’envergure a été réalisée en une seule nuit, sous fermeture de l’autoroute A4 dans les deux sens dans le secteur. Afin de limiter au maximum la gêne aux usagers de l’autoroute, l’opéra ion a été découpée en trois phases.

Phase préparatoire

La charpente a été construite en six tronçons d’environ 20m de longueur chacun, transportés sur le site au début du mois de janvier 2018 et assemblés par soudage sur place entre l’autoroute et la Marne, parallèlement à l’autoroute A4. La charpente a en partie été bétonnée.

Peu de temps avant son déplacement, le tablier a été levé d’environ 4m50 à l’aide de six tours capables de supporter 500 tonnes chacune. Il est ainsi passé d’une position basse propice à l’assemblage et au soudage à une position haute correspondant sensiblement à son niveau final.

Deux jours avant la nuit de la pose, le tablier et les tours de levage sont installés sur trois chariots automoteurs multi-roues, indépendants et autonomes, permettant de déplacer le tablier.

Nuit de la pose

Au cours de la phase de déplacement du tablier, celui-ci subit une rotation d’environ un quart de tour pour passer d’une position parallèle à I’A4 à une position perpendiculaire
à I’A4.

La position du tablier est ajustée au niveau des trois appuis précédemment construits, puis la charpente est posée.

Phase de réalisation de la brettelle

Le raccordement aux bretelles d’accès est réalisé, ainsi que la pose de la couche de roulement et la signalisation.

Chiffres-clés

 
61.30 m de long Largeur comprise entre 12.50m au sud et 15m au nord
1200 tonnes environ soit 1000 voitures
3000 h de travail ont été nécessaires pour assembler la charpente
5 km/h la vitesse de déplacement du tablier lors de la mise en place
Levage du tablier à plus de 5m par 6 tours
Mise en service de l’ouvrage fin aout 2018

 [1]

Bientôt les premières mises en service

Parallèlement à la mise en place du nouveau pont, la réalisation des autres équipements avance. L’aménagement du pont de Nogent apporte, en effet. une réorganisation complète des flux de circulation. Les mises en service se succéderont à un rythme soutenu dès le mois de mai jusqu’à l’automne 2018.

Approche responsable et acteurs

Des mesures sont mises en place afin d’assurer une approche responsable du projet :

  • des personnes en insertion professionnelle travaillent sur le chantier,
  • un suivi environnemental des travaux est réalisé,
  • le système de traitement des eaux collectées sur la plateforme autoroutière est amélioré.
Acteurs
 
Maître d’ouvrage : Etat / DiRIF
Maître d’œuvre : Artelia/Thomas Lavigne/SIGNES
CSPS : DEGOUI
Entreprises : NGE GC, GUINTOLI, BAUDIN-CHATEAUNEUF,GTS, AGILIS, SOC, SIORAT
 
Effectifs mobilisés :
DiRIF : 10 personnes
MOE : 10 personnes
Entreprises : 40 personnes

Coût et financement

L’aménagement du pont de Nogent représente un investissement de 48 millions d’euros cofinancé par l’État, la région Île-de-France et le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre du contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020.