Respectez nos agents

À partir du 15 septembre, le ministère des Transports met en œuvre une campagne pour dénoncer les incivilités et agressions subies par les agents des directions interdépartementales des routes (DIR).

Stop aux agressions contre les agents des routes !

Pour assurer votre sécurité 365 jours par an, 24 heures sur 24, les agents des directions interdépartementales des routes (DIR) interviennent sur les autoroutes et routes nationales gérées par l’État pour :

  • signaler les zones d’incidents et d’accidents ;
  • entretenir les infrastructures ;
  • baliser les chantiers ;
  • maintenir la circulation en cas de neige ou verglas l’hiver.

Malgré leur engagement quotidien, les agents des DIR font face, en plus des risques d’accidents, à une recrudescence de comportements irrespectueux de la part des usagers de la route :

  • Agressions verbales : insultes, menaces, intimidations et propos agressifs ;
  • Agressions physiques : crachats, jet d’objets, menaces physiques au moyen d’un véhicule, coups ;
  • Non-respect volontaire des balisages qui peuvent mettre en danger les intervenants.

CES ACTES SONT INACCEPTABLES !

Une campagne de sensibilisation pour appeler à respecter nos agents

Face à ces agressions, le ministère chargé des Transports lance une campagne nationale de sensibilisation, pour rappeler son engagement et son soutien aux agents des DIR, victimes de ces incivilités injustifiées alors qu’ils participent chaque jour à améliorer le quotidien des usagers de la route.

La campagne interpelle les usagers des routes en rendant explicites les agressions, et en les mettant en regard de portraits d’agents des DIR et des missions qu’ils réalisent pour la sécurité des usagers. Le contraste vise à faire prendre conscience de l’existence et de la violence des incivilités subies quotidiennement par les agents des DIR, et de leur caractère inacceptable.

Les images de la campagne ont été réalisées en Ile-de-France, avec 3 agents des équipes d’exploitation de la DiRIF.

Cette campagne rappelle également que ces incivilités ne restent pas impunies. En effet menacer des agents de l’État, les intimider ou porter atteinte à leur intégrité physique, est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 € d’amende.

La campagne est diffusée au niveau national sur les réseaux sociaux et dans la presse quotidienne régionale du 15 septembre au 1er octobre.
En Ile-de-France, la campagne est déployée sur des bâches 4x3 le long des autoroutes et routes nationales, par des messages de sensibilisation sur les panneaux lumineux et sur SYTADIN (site internet et appli pour smartphone).

Crédits : @Parties Prenantes - Photos : @Sébastien MILLIER

Partager la page

Sur le même sujet