Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La modernisation du réseau
 
 

La section entre la RD128 et la RD361

 
 

La section entre la RD128 et la RD361

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 avril 2015

Le tronçon compris entre la RD128 au nord et la RD361 au sud est long de 1,8 km et se situe sur les communes de Croissy-Beaubourg, Emerainville, Pontault-Combault et Roissy-en-Brie.

Les travaux ont démarré sur cette section en janvier 2013 et ont permis une mise en service à 2 x 3 voies en septembre 2014. Des opérations restent à mener à l’extrémité sud du secteur. Ils concernent la bretelle de sortie ouest (bretelle B), un bassin de traitement des eaux pluviales et la partie sud du mur antibruit prévu sur le bord ouest de la RN104. Ces travaux ont commencé et devraient être terminés en 2015.

Un nouvel échangeur entre l’A4 et la RD128
La station-service située à l’est de la Francilienne doit être déplacée avant la réalisation de la bretelle d’entrée vers l’A4 depuis la RD128. Dès la fin de sa période de concession, au 31 décembre 2016, elle sera reconstruite au sud de la RD361, ce qui permettra la réalisation de la bretelle. A son emplacement sera implantée une nouvelle aire de service et de repos prévue au sud de la zone hôtelière.

De nouvelles protections contre le bruit
Les protections acoustiques de la section sont renforcées de manière significative.

Au nord de la bretelle B, sur 1,1 km, la butte antibruit existante est rehaussée par un mur antibruit de 2,50 m de haut. Ce mur est constitué de gabions - des cages en acier remplies de blocs de pierres -, d’une épaisseur variable (de 50 cm à 1 m).

Mur antibruit en gabions mis en place au sommet de la butte existante (photo DiRIF)

Entre le début de la bretelle B et son raccordement avec la RD361, la butte antibruit existante a été totalement enlevée et sera remplacée en 2015 par un mur antibruit de 550 m de long et de 3,5 à 5 m de haut. Il s’agit d’un mur en béton équipé d’un revêtement absorbant le bruit, composé de béton de bois, un matériau constitué de ciment et de sciure de bois.

Mur antibruit en béton avec revêtement absorbant en béton de bois (photo DiRIF)

Un meilleur traitement des eaux pluviales
Afin d’améliorer le traitement des eaux pluviales, un nouveau bassin de collecte a été construit. L’eau s’y déverse depuis la plate-forme autoroutière. Elle y est décantée et traitée avant d’être rejetée.

Bassin de traitement des eaux pluviales en cours de construction (photo DiRIF)
_