Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La modernisation du réseau
 

La section entre la RD361 et la passerelle des Berchères

 
 

La section entre la RD361 et la passerelle des Berchères

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 avril 2015 (modifié le 11 septembre 2015)

La section comprise entre la RD361 au nord et la passerelle des Berchères au sud, longue de 1,3 km, s’étend sur les communes de Pontault-Combault, Roissy-en-Brie et Croissy-Beaubourg.

Les travaux dans ce secteur doivent démarrer à l’été 2015 pour une durée prévisionnelle de trois ans.

Un nouvel échangeur
L’élargissement de la Francilienne de deux à trois voies dans les deux sens va s’accompagner d’une reprise complète de l’échangeur entre la Francilienne et la RD361. Les feux tricolores de Roissy-en-Brie et de Pontault-Combault, allongeant les temps de parcours des usagers sur la RD361 et particulièrement accidentogènes, seront remplacés par deux giratoires. Un réseau de pistes piétons et cycles sera également réalisé pour faciliter les échanges nord/sud et est/ouest entre les villes de Pontault-Combault, Roissy-en-Brie et Emerainville.

Vue d’artiste de l’échangeur RN104/RD361


Les travaux de ce nouvel échangeur seront réalisés en plusieurs temps afin de limiter leur impact sur la circulation sur la RD361.

Un meilleur traitement des eaux pluviales
Les deux bassins de traitement des eaux pluviales existants, situés à l’intérieur des boucles formées par les bretelles de l’échangeur, seront agrandis. Ils seront également équipés de dispositifs de pré-traitement et de confinement de la pollution accidentelle. Les eaux de ruissellement de la route y subissent un traitement dépolluant puis sont infiltrées dans le sol.

Lors de la phase préparatoire de construction des bassins, les batraciens présents sur le site ont été déplacés dans des mares spécialement créées entre la RD128 et la RD361, à l’est de la RN104. Le déplacement des batraciens et la conception des mares d’accueil ont été supervisés par des ingénieurs écologues.

Les batraciens présents sur le site ont été déplacés pour permettre leur préservation (photo DiRIF)

De nouvelles protections contre le bruit
La butte antibruit existante sur la commune de Pontault-Combault va être rehaussée par un mur antibruit en béton avec revêtement absorbant en béton de bois, de 2 m de hauteur et de 750 m de longueur.

La passerelle des Berchères pendant les travaux
La passerelle des Berchères sera fermée au public pendant environ deux ans, de fin 2015 à fin 2017. Pendant les terrassements et la construction du nouveau mur antibruit, elle servira de voie d’accès de chantier aux engins. Son gabarit actuel ne permettant pas l’élargissement de la Francilienne de quatre à six voies, elle sera ensuite détruite puis reconstruite selon les normes en vigueur.

De nouvelles protections contre le bruit
Le premier mur antibruit qui sera construit va rehausser la butte antibruit existante au nord de la section. Il sera installé dans la continuité des dispositifs acoustiques prévus dans l’opération. Il est constitué d’un mur en béton de 2 m de hauteur et d’un revêtement absorbant le bruit, composé de ciment et de sciure de bois, appelé béton de bois.

Le second mur est situé entre le bord ouest de la Francilienne et le boulevard des Prés Saint-Martin. Il présente les mêmes caractéristiques techniques et fera entre 2 et 3,5 m de haut.

Un meilleur traitement des eaux pluviales
Dans le cadre de l’aménagement, six bassins de traitement seront construits pour réguler et dépolluer les eaux routières de cette section. Les eaux y seront pré-traitées puis stockées pour être décantées. Elles rejoindront ensuite le Morbras ou seront infiltrées dans le sol.