Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La modernisation du réseau
 

Le projet d’aménagement de la Francilienne entre A4 et RN4

 
 

Le projet d’aménagement de la Francilienne entre A4 et RN4

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 avril 2015

Le tronçon de la Francilienne compris entre l’A4 et la RN4, long de 8 km, supporte un trafic important qui peut atteindre 115 000 véhicules par jour dans les deux sens. Les conditions de circulation y sont rendues difficiles par plusieurs facteurs : les nombreux échanges autour de Marne-la-Vallée, l’augmentation de la circulation et la complexité de l’échangeur entre l’A4 et la Francilienne.

Afin d’améliorer les conditions de circulation et de sécurité et d’offrir un cadre de vie plus apaisé aux riverains de la route, l’État, représenté par la Direction des routes d’Île-de-France (DiRIF), a élaboré un projet d’aménagement de la Francilienne entre l’A4 et la RN4.

La DiRIF prend en charge la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre de ce projet, déclaré d’utilité publique le 19 mai 1999.

Le projet comprend plusieurs volets :

  • l’élargissement du tronçon de la Francilienne compris entre l’A4 et la RN4, en passant de deux à trois voies dans les deux sens de circulation ;
  • le réaménagement du terre-plein central et des bandes d’arrêt d’urgence pour garantir la sécurité des usagers ;
  • la rénovation complète des équipements de sécurité et d’exploitation : dispositif d’information SIRIUS, aire de repos...

Des protections acoustiques, construites le long du tronçon, offriront un cadre de vie plus agréable aux riverains en les protégeant efficacement des nuisances sonores liées au trafic.

En outre, la mise aux normes du réseau d’assainissement permettra de préserver l’environnement du secteur : modernisation des bassins de traitement des eaux pluviales, création de nouveaux bassins, systèmes de traitement des eaux de ruissellement...

Le coût des travaux est estimé à 180 millions d’euros (valeur 2001), financés par l’État et la Région Île-de-France.

Les travaux sont organisés en quatre grandes phases :

  • la section entre l’autoroute A4 et la RD128 (Boulevard de Beaubourg),
  • la section entre la RD128 et la RD361,
  • la section entre la RD361 et la passerelle des Berchères,
  • la section entre la passerelle des Berchères et la RN4.

Télécharger :